Ceux qui me connaissent bien savent que j’écris beaucoup au rythme de mes émotions. Lorsque je me sens romantique, vous me verrez certainement écrire quelques passages littéraires qui vibrent de la même énergie, alors que ma nostalgie peut se traduire par les passages en solitaire d’un personnage.

 

Pour me mettre dans le mood pour certains passages à écrire (on ne peut pas toujours être joyeuse!), je m’inspire énormément de photos et de musique. C’est donc sans étonnement que vous apprendrez que je peux couvrir les murs d’une pièce avec des photos particulières pour un roman, et me constituer une playlist qui accompagne ce manuscrit (et joue en boucle… au grand désespoir de mon amoureux!). C’est ma façon personnelle de m’imprégner de l’univers que je crée.

 

Dernièrement, j’ai fait la découverte d’une artiste dont la musique fait naître énormément d’émotions en moi : Christina Perri. Il est donc évident qu’elle doit s’ajouter à ma sélection musicale.

 

Avec ses langueurs nostalgiques et cette force féminine d’où émane de chaudes paroles, je peux vous dire que sans hésiter, je l’ajoute à la playlist de Noir Malédiction pour accompagner Magalie dans sa quête d’identité.

 

Je vous invite à découvrir l’une de ses chansons sur YouTube, celle qui s’ajoute à ma sélection musicale à l’instant : Christina Perri – The Lonely.

 

Certaines (et certains!) d’entre vous reconnaîtront peut-être davantage cette chanson, qui se trouve aussi sur la bande originale du film Twilight : Christina Perri – A Thousand Years.

 

Bonne découverte musicale!